Accéder au contenu principal

Tribune-Reflet n°113

L’urbanisme à Enghien

L’urbanisme à Enghien ? Un sujet qui passionne notre maire ! Ces 30 dernières années, il a par ses édifices hétéroclites, marqué de son empreinte le visage de notre ville. Pourtant de nouveaux projets s’annoncent encore et interrogent. 

Si la réhabilitation de l’angle de la rue du départ au profit de logements sociaux est nécessaire, était-il utile de monter 7 étages ? Que penser du gigantesque ensemble immobilier de 6 étages à l’entrée du bd du Lac ? Ou du nouvel ensemble accolé à l’école primaire qui vient d’être accepté ? Certes, la hauteur y est plus raisonnable, mais il prend la place du  beau projet de maison médicale, attendue par les habitants.

Cet urbanisme vertical répond à une logique d’un autre temps, purement financière. A l’heure où les villes se battent pour construire des îlots de fraicheurs et retrouver une respiration, enghien construit et se densifie.  Du bâti plus haut, plus de logements, plus d’habitants et toujours plus de véhicules sans aucune réflexion sur les mobilités et le stationnement !

Et si nous essayions d’adopter une vision plus large alors qu’on reparle de construire dans cette friche laissée à l’abandon depuis des années, ironiquement appelée cœur de ville ?  

Une municipalité ne doit pas ressembler à une société de promotion immobilière ni à un jeu de monopoly ! La pandémie nous a fait prendre conscience que notre cadre de vie doit être notre priorité. L’urbanisme enghiennois doit être novateur et exemplaire en terme de développement durable, il doit penser les mobilités de demain et ouvrir sur des espaces de vie sociale plus verts et plus respirant. Le cœur de ville devra se créer avec les habitants et répondre avant tout à leurs besoins. Et si nous engagions le débat ? 

Catégories

Non classé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :